IMG_0135

La première semaine de travail s'est achevée hier avec une très bonne et inattendue nouvelle: en effet, le projet R.A.P a remporté vendredi dernier le « Fondart », subvention du gouvernement chilien destinée à la mise en oeuvre de projets culturels...! Cette subvention permettra à la troupe de subvenir à des besoins qui étaient pas résolus et de travailler avec plus de tranquillité. Attention pour la tournée du mois de mars les amis !!!!!

Par ailleurs pendant toute la semaine les élèves sont passés par les différents ateliers du projet. Ils ont voyagé dans l'inframonde guidés par Lobsang Palacios lors des cours de danse butoh, ont continué de se perfectionner en corde et en tissu avec Pamela Pantoja et se sont initiés aux bases du théâtre physique auprès de Simon Silva. Des cours de chant ont également débuté en fin de semaine avec la chanteuse internationale Monica de Pablo. En plus de ces journées bien chargées qui démarrent à 8h et s'achèvent à 17h30, des ateliers de corde volante ont été mise en place deux soirs par semaine en début de soirée.

A partir de mardi prochain nous accueillons la trapéziste française Jennifer François qui donnera un stage jusqu'au samedi. Le reste des ateliers continue dans la chaleur estivale de Santiago du Chili...

Dans les contenus partagés dans le cours les professeurs mettent l'accent sur la nécessité d'une très grande disponibilité corporelle et d'écoute. Le spectacle doit vivre grâce à la matière proposée par les élèves qui doit venir aussi de leur engagement mental, physique, spirituel...de leur ouverture à toutes les possibilités qui nous offre le monde concret pour développer notre créativité.

Le dernier jour de cours s'est clôturé par une évaluation ou, mélangés en petits groupes les élèves ont du proposer leur interprétation d'un texte issu de la mythologie mapuche au travers des disciplines de la danse butoh, du théâtre ou du cirque. Les mapuches sont le peuple originaire du Chili. Dépossédés de leurs terres pendant des siècles et redelogés pendant la dictature au profit des familles riches chiliennes et des entreprises transnationales, ils demeurent encore aujourd'hui persécutés par le gouvernement.

On partage ici le texte proposé par les enseignants :

« Les mapuches, les gens de terre, vivaient du pignon, en paix avec les ancêtres et la Mapu. Dans la mer, un Grand Serpent, Kai-Kai, détestait les

IMG_0320

hommes et tout ce qu'ils construisaient tandis que sa soeur Tren-Tren, qui vivait dans la montagne, aimait les hommes et leur voulait du bien.

Les eaux obéissant aux ordres de Kai-Kai commencèrent a recouvrir la terre... Les humains atterrés commencèrent à fuir vers les montagnes, mais la grande majorité prenait du retard, refusant de se défaire de ses biens matériels. Beaucoup de femmes ne portaient pas seulement leurs enfants mais aussi les pierre à moudre, les sacs de graines et les métiers à tisser. Nombre d'hommes étaient incapables de laisser leurs trophés de guerre et leurs bouteilles de vin... Ainsi petit à petit ils furent rattrapés par les eaux noires du Grand Serpent.

Tren Tren pleura en voyant la haine de son frère et fit croitre les montagnes qu'étaient ses épaules pour aider les mapuches à s'échapper. Finalement seul deux familles parvinrent à se sauver en se réfugiant dans un arbre au sommet de la dernière montagne. Alors, tandis que le froid et l'humidité les transperçaient, tren-tren leur conseilla d'offrir un de leurs fils à Kai-kai qui ainsi se calmerait. Les larmes aux yeux, ainsi s'exécutèrent les deux familles et les eaux s'apaisèrent et commencèrent à baisser.

Avec le peu d'ustensiles qu'il restait, ils entreprirent de repeupler lentement la terre. C'est de cette façon que sont nés les actuels mapuches, qui n'oublièrent jamais l'amour et l'aide que Tren Tren leur avait apporté. C'est pour cela qu'ils honorent la Mapu et lui offrent ce qu'ils aiment le plus. »

entre frc et aspagnol

IMG_0073

La primera semana de trabajo terminó ayer con una excelente e inesperada noticia: El Proyecto Circo de las Artes Itinerantes es ganador de « Fondart » 2013!!!!! Esta ayuda permitirá la resolución de varias necesidades que estaban aún pendientes para el desarrollo del proyecto y que hoy permitirán al equipo desenvolverse con más tranquilidad. ¡Se nos viene con todo la gira de marzo chiquillos !!!!!

Por otra parte durante toda la semana los alumnos han asistido a los distintos talleres del proyecto. Han viajado hacia el inframundo guiados por Lobsang Palacios durante las clases de butoh, han seguido perfectionándose en cuerda y tela con la Pamela Pantoja y se han iniciado a las bases del teatro físico con Simon Silva. Las clases de canto han tambien comenzado al final de la semana con la cantante internacional Mónica de Pablo. Ademas de esas jornadas bien cargadas, que comienzan a las 8h para acabar a las 17h30- se suman las clases de cuerda volante realizadas para grupos pequeños de alumnos dos veces por semana al final de la tarde.

IMG_0061

Los profesores ponen el acento sobre la necesidad de una gran disponibilidad corporal y de escucha. El espectáculo que realizaremos debe partir de la base de una apertura total de nuestro ser en relación con el mundo que nos rodea, base de toda creación. El útlimo dia de la semana culminó con una evaluación: reunidos en pequeños grupos, los alumnos debían proponer una interpretación de un texto proveniente de la mitologia mapuche a través de las disciplinas de la danza butoh, del

circo o del teatro. Los mapuches son el pueblo originario de Chile. Expropiados de sus tierras durante siglos y doblemente desarraigados durante la dictadura y los gobiernos subsiguientes, los mapuches han sido despojados para beneficio de familias ricas y empresas transnacionales y hoy siguen siendo ferozmente perseguidos por el estado.

Compartimos aquí el texto propuesto por los profesores.

"Los mapuches, la gente de la tierra, vivían del piñón, en paz con los ancestros y la Mapu. En el mar, una Gran Serpiente, Kai -Kai, odiaba a los hombres

IMG_0295

y todo lo que construían, mientras que su hermana Tren- Tren, que vivía en la montaña, amaba a los hombres y les quería bien.

Las aguas obedecían las órdenes de Kai- Kai y comenzaron a cubrir la tierra... los humanos, aterrados, comenzaron a huir hacía las montañas, pero la gran mayoría se retrasaban, no queriendo desprenderse de sus bienes materiales. Muchas mujeres cargaban no sólo con sus hijos, sino también la piedra de moler, los sacos de grano e incluso los telares, muchos hombres no eran capaces de dejar sus trofeos de guerra, ni sus botas de vino... y poco a poco fueron alcanzados por las aguas negras de la Gran Sepiente.

Tren Trén, al ver el odio de su hermana, lloró e hizo crecer las montañas, que son sus espaldas, para ayudar a los mapuches a escapar... Finalmente, sólo dos familias se salvaron, en la punta de la última montaña, sobre un árbol. Entonces, con el frío y la humedad calándoles, Tren Trén les aconsejó "ofreced uno de vuestros hijos a Kai- Kai y entonces se calmará". Con lágrimas en los ojos, ambas familias así lo hicieron y las aguas se calmaron y comenzaron a bajar.

Con los pocos utensilios que quedaban, lentamente comenzaron a repoblar la tierra, naciendo así los actuales mapuches, que jamás olvidaron el amor y la ayuda que Tren -Trén les dió, por eso honran a la Mapu y le ofrecen lo que más aman."