Projet Cirque des arts itinérants

24 mars 2013

Fechas / Dates

Ya quedan muy pocas!!! No se puede perder! Bienvenidos al viage al ARBOL DE SAMAIPATA!

Il reste peu de représentations! Vous ne pouvez pas rater ça! Bienvenue au voyage à L'Abre de Samaïpata!

 

26 VALPARAISO En el círculo de Medea de la Facultad de Artes de la UPLA
28 LA LIGUA la plaza
30 LO PRADO SUSPENDIDA! (por falta de sanguish)
31 LA BANDERA
1 DE ABRIL ESCUELA DE TETRO CHILE


video
http://youtu.be/OA4oZMVmf6g

evento facebook
https://www.facebook.com/events/386906344741218/

893385_10151605451530934_1565619949_o

Posté par projetrap à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Funciones / Représentations

893445_10151605458675934_1887850768_o

Las fotos de las primeras funciones ya estan aqui!! Les photos des premières représentations sont disponibles!!

1719_10200883839557413_1034703884_n

45413_10200883831477211_795980344_n

393633_10200883838077376_2071137333_n

181039_10200883844157528_1827127686_n

Posté par projetrap à 23:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2013

Tournée / Giro

208797_139762262866431_1915235972_n

Samedi 16 mars... Nous paraît désormais bien lointain ce 1er janvier ou débuta le projet, ou nous arrivions pour nettoyer l'espace de Circo del mundo et découvrions cette trentaine de visages inconnus. La première à Circo del Mundo était plus pensée comme une répétition générale lors de laquelle ont été accueillis famille et proche.

734225_139763776199613_1104906770_n

La représentation donnée hier à Quilicura en revanche était une vraie première face à un public étranger, et peu habitué de surcroît à voir ce genre de spectacle. Nous avons été sur les lieux la veille du spectacle afin de repérer l'espace, d'amener l'ensemble des costumes et de faire un filage. L'espace d'amphithéâtre en plein air étant très différent de celui du chapiteau, cela a impliqué plusieurs changements dans les entrées et sorties des acteurs ainsi que dans la projection des corps. Nous avons également troqué un sol recouvert de lino par du ciment. Le lendemain matin l'équipe technique s'est retrouvée pour monter les deux portiques, puis l'ensemble de l'équipe est arrivée en début d'après-midi. Nous avons fait un filage à l'italienne (marquage des déplacements) sous un soleil de plomb, puis chacun a travaillé personnellement les passages délicats du spectacle. A 20h30 les gradins se sont remplis et les tribus ont commencé leur voyage à Samaipata...

555154_139763956199595_361278010_n

L'accueil du public a été très chaleureux, et le maire ému a commenté qu'il ne s'attendait pas à recevoir un spectacle d'une telle qualité et qu'il nous remerciait de ce cadeau. Après le spectacle il a fallu procéder au démontage des deux portiques, au rangement de tous les costumes ainsi qu'au nettoyage de l'espace. L'équipe technique s'est réunie de nouveau ce matin pour aller charger les portiques et les ramener à « Circo del Mundo ». C'est dans la description de ces journées types que l'on se rend compte que la représentation elle-même n'est que la partie émergée de l'iceberg du travail du danseur, du circassien ou de l'acteur. Processus long et tortueux de naissance d'une oeuvre dont nous avons pu partager ici les détails avec vous!

482885_139763556199635_427996885_n Jetez un oeil aux nouvelles galeries photos des premiers spectacles: "Funcion circo del mundo" et "Funcion Quilicura".

entre frc et aspagnol

 

 Un poquito de paciencia, muy pronto llegara la traduccion!

 

Posté par projetrap à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2013

Dates des prochaines représentations / Fechas de la proximas funciones

Après le succès de la première représentation, vous pouvez nous retrouver prochainement:

- le 15 mars au centre culturel de Quilicura à 21h (José Francisco Vergara Nº 450 - Quilicura)

862589_10151594700960934_227926700_n


- le 22 à l'Anfiteatro el Cortijano Forestal s/n altura del 2300 de Américo Vespucio
- le 23 à Pedro Aguirre Cerda, au stade municipal
- le 26 à Valparaiso
- le 28 à la ligua, la plaza
- le 30 à Lo Prado
- le 31 à La Bandera

 

entre frc et aspagnol

 

Proximas Fechas:

15 marzo, QUILICURA centro cultural 21 hrs, atrevete a este viaje!!!!
"Samaipata es el canto perdido de la tierra, del hombre. Se nutre de las historias y venganzas. Para llegar a él deben abandonar todo aquello que tenga un significado material, debe triunfar la austeridad eterna y desaparecer el temor de olvidar. El recuerdo está en las almas que se trasladan por el universo."


22 ANFITEATRO EL CORTIJANO Forestal s/n altura del 2300 de Américo Vespucio

580598_10200846476350762_280638384_n


23 PEDRO AGUIRRE CERDA estadio municipal
26 VALPARAISO
28 LA LIGUA la plaza
30 LO PRADO
31 LA BANDERA

TODAS LAS FUNCIONES SON GRATUITAS A LAS 21 HORAS
LA INFORMACION DEL LUGAR EXACTO PREGUNTARLA EN SU MUNICIPIO O ESPERAR UNOS DIAS PARA CONFIRMAR!!!!

 

Posté par projetrap à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2013

Fin de création/ Fin de creacion

On compte désormais les jours puisque la première aura lieu dimanche au sein de « Circo del mundo »! Les tribus en tant que groupes séparés ont maintenant disparu au profit du tissage des différentes scènes. Le spectacle « El arbol de Samaipata » se déroule en cinq scènes: la rencontre de toute les tribus autour du feu sacré pour décider de leur voyage vers Samaipata, la marche des 12 jours, la rencontre avec la vierge gardienne des bois, le piège de l'illusion et la folie et enfin, l'arrivée à l'arbre sacré. Polir ces scènes collectives à 30 relève d'un travail minutieux qui requiert une concentration sans faille, afin que petit à petit se construisent les repères et naisse l'oeuvre...

72347_10200735792976796_786022456_nLe processus de création est souvent épuisant tant pour les acteurs que pour les metteurs e scène. Il s'agit d'un travail d'infini calibrage et répétition pour qu'une heure de spectacle puisse aller droit au public. Jouer chaque fois comme si c'était la première fois. Comme l'explique Simon, notre mission est d'agir comme un aimant vis à vis des spectateurs afin qu'ils conservent les yeux rivés sur la scène. Pour cela le travail des différentes disciplines se conjugue: importance de la direction et de la projection de la voix, chorégraphies effectuées à l'unisson, écoute, focalisation de l'attention des protagonistes sur les éléments centraux, technique impeccable.

 Le spectacle est destiné a être joué principalement en extérieur. La scène sera bi-frontale: un rectangle de 9m sur 15m autour duquel le public se répartira des deux côtés. A une extrémité de ce rectangle le ciel, à l'autre l'inframonde et au milieu le voyage de l'humanité. Le training se poursuit avant les répétitions. Lundi dernier le cour de théâtre se concentre sur la projection de la voix: comment la placer de façon à ce qu'elle soit audible en rue et atteigne les spectateurs les plus éloignés. Mais aussi comment l'utiliser sans l'épuiser et pouvoir assurer toutes les représentations. Un cour d'acrobaties a été donné mardi par Thibault. Sur les tapis en file indienne les élèves ont enchaîné roulades, trépieds et gainages en tous genres. Mercredi le cour de buto a été plus que sportif pour aborder le travail de la dernière scène du spectacle: chutes au sol suivies de remontées immédiates, qui se sont poursuivies sur un travail de chute sur un lino enduit d'eau... Jeudi les corps se sont réveillés en douceur avec un travail d'introduction à la danse contact. Vendredi la journée à commencée à 9h et s'est achevée à 20h30 et on commençait à sentir la fraîcheur du mois de mars.

Le groupe démarre à présent chaque journée avec ce qui sera son rituel avant d'entrer en scène: en cercle main dans la main les élèves entonnent en coeur la phrase qui clôt la première scène et scelle le voyage des tribus vers Samaipata: « Pour arriver au sommet de l'arbre qui m'a vu naître, je dois grimper si haut et si longtemps que la mort ne sera qu'une anecdote dans cette histoire. Partons pour Samaipata! Nous devons naître dans l'éternité des rêves ».

Posté par projetrap à 04:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 février 2013

A Samaipata debemos llegar!

860675_10200542672948827_1888195553_o

Le groupe d'aérien à son retour d'Isla Negra a poursuivi la création de certaines scènes dans l'espace aérien de Circo del Mundo. Guidés par Pamela, ils posent les bases de la scène du rêve et de la folie. Un travail est effectué à partir du tableau "Le jardin des délices" de Bosch, et tous chantonnent des berceuses. Caballito blanco, Negrito, le petit navire sont maintenant entonnés tout au long de la journée: "Ohé, ohé matelot", l'occasion pour certains d'apprendre de nouveaux mots français.

La tribu de théâtre de Simon les rejoins dès mardi matin et modèle la scène du conseil à l'aide de pierres imposantes,

2013-02-17 15

de bâtons, et de terre entre autre. Les élèves répondent maintenant au nom du personnage qu'ils jouent. On voit Curiñanco et Nahuel répétant leur chorégraphie. Les tirades fusent et sont reprises, deviennent de véritables cris de guerres: "malditos Huacufes"! Parfois de façon plus malicieuse "Pero Payan no deja de tener razon... Dedemos llegar a Samaipata" avec le séduisant accent argentin de Naraya-Julietta.

Mardi est aussi marqué par l'arrivée de Tibo sorti de l'hiver français, cordiste, spécialiste en technique d'accroches aériennes, et qui se joint à l'équipe de R.A.P.

Mercredi, la tribu R.A.P est à nouveau au complet. Les référents chant du théâtre enseignent à tout le monde les mélodies que les tribus vont chanter dans la pièce: "a Samaipata debemos llegar"!

Les groupes commencent à se mélanger pour travailler les scènes communes. On passe d'un chapiteau à l'autre, parfois tous le monde doit réussir à se mettre d'accord, à s'écouter pour organiser une séquence où les 30 sont présents.

Nous avons depuis de week-end la chance d'avoir Célia parmi nous, qui filme les différentes étapes de montage de la pièce, échauffements, cours,...
Tibo résout les problèmes techniques qui nous empêchaient d'avancer.

Jeudi les groupes de chaque spécialité ont présenté la scène travaillée.

Et vendredi a eu lieu le premier filage, en présence des musiciens et de la costumière. Une après midi sous le soleil de Santiago, à dérouler les différentes scènes, pour voir comment aiguiller la suite du travail.

Le week-end était libre pour tout le monde, afin de permettre à certains de faire un tour en Argentine pour renouveler leur visa, à d'autre de prendre l'air en dehors de Santiago.

 

entre frc et aspagnol

El grupo de aéreos, a su regreso de Isla Negra, continúa tejiendo las bases para la creación de la escena de el sueño y la locura en el espacio del Circo del Mundo. Guiados por Pamela se busca crear un ambiente inspirado en el cuadro « El jardín de las Delicias » de El Bosco y con el paisaje sonoro de canciones de cuna que pasan por el Caballito Blanco, Duerme Negrito y Le Petit Navire, y que se cantan a coro durante todo el día. Es la ocasión para varios de aprender nuevas palabras en francés y canciones tradicionales de latinoamérica.

La tribu de teatro de Simón se les une el día martes en la mañana para modelar la escena del Consejo, con la ayuda de piedras imponentes, bastones de madera, tierra y otros elementos. Los alumnos responden ahora al nombre del personaje que interpretan. Vemos a Curiñanco y Nahuel ensayar sus coreografías con constancia, las palabras vuelan, se pierden, se retoman y devienen gritos de guerra « Malditos Huecufes » o a veces de manera más diplomática... « Pero Payán no deja de tener razón....Debemos llegar a Samaipata » con el acento argentino y seductor de Nayara interpretado por Julieta.

El Martes quedó marcado también por la llegada de Tibo cuerdista y especialista en montaje aéreo, quien escapando del frío invierno francés se une al equipo de R.A.P. El miércoles la tribu R.A.P está nuevamente completa.

Los referentes en canto de teatro enseñan a todo el resto de las tribus algunas melodías : « A Samaipata debemos llegar » !

Los grupos se mezclan para trabajar las escenas en común, pasamos de una carpa a la otra, a veces todos deben lograr ponerse de acuerdo para escucharse y organizarse para crear secuencias donde los más de 30 están presentes...y no es fácil.

El fin de semana tuvimos también otra llegada, Celia, quien hace registro fílmico de estas nuevas etapas de la creación, de los calentamientos, de los cursos. Tibo por su lado resuelve detalles técnicos y nos permite avanzar.

El Jueves los grupos de cada especialidad mostraron a sus compañeros las escenas trabajadas.

El día viernes, primera pasada completa en presncia de los músicos y la vestuarista. Una tarde bajo el sol inclemente de Santiago, para ver las diferentes escenas y saber hacia dónde dirigir las siguientes etapas del trabajo.

Fin de semana libre para todo el mundo para permitir a algunos hacer un tour a Argentina, renovar las visas y sentir el aire seco que se respira cuando se cruzan las alturas de la poderosa Cordillera de los Andes.

Posté par projetrap à 01:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2013

Affiche du spectacle / afiche de la obra

aficheweb

Posté par projetrap à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2013

Le chemin vers Samaipata/ Caminando hacia Samaipata

Les répétitions des différentes scènes du spectacle s'affinent tandis que l'entraînement continue. Après s'être vus remis le scénario de « l'arbol de samaipata» la semaine dernière, lundi les élèves ont effectué une recherche quand à la première scène de rencontre entre les différentes tribus par groupe de 5. La consigne était d'inclure aux dialogues, un dispositif de tension incluant un objet. La spécialité échasses précise encore le déplacement des corps et a commencé cette semaine a travaillé les répliques de cette tribu d'oiseaux humains. Chaque spécialité se concentre donc sur la création d'un morceau de scène, ce qui implique un travail de longue haleine afin d'arriver à l'image souhaitée.

Mercredi pour la première fois depuis le début du travail de création, chaque groupe a présenté aux autres la première scène travaillée durant la semaine précédente. Ont également été inclues à cette première présentation les travail des groupes réalisés autour de deux arbres: le bois des pendus et le « canelo » utilisé pour créer le totem rewe chez les mapuches. Les groupes de de théâtre et de buto ont été accompagnés par la magnifique musique Paulina Villacura (http://www.youtube.com/watch?v=mlkS-tjQgUM)  en charge de la musique du spectacle. Les sonorités gutturales et rythmées de la chanteuse improvisant son chant au fur et à mesure de la lecture des corps, ont projeté les participants au coeur de l'univers qu'ils sont en train de créer.

Ces présentations entre groupes ont été l'occasion d'observer les directions prises par chaque groupes et d'imaginer de quelle façon les différentes scènes pourraient se tisser entre elles. Mais c'est aussi un moment émouvant puisque pour la première fois depuis le début du projet on a pu toucher du doigt la concrétisation de cette folle aventure...

Jeudi un workshop de « danza perra » a été réalisé par la compagnie « Chicos de fuego ». Au programme: chaussures à talons pour tout le monde, avec pour objectif de libérer sa sensualité... Pour certains l'expérience des talons rappelle dangereusement celle des échasses! Ce travail a constitué une bouffée de délire collective au milieu de la semaine. Poids du corps sur les orteils, jambes étirées comme des flèches, déhanchés lascifs... chacun a laissé libre cours à sa sensualité. La corporalité induite par les talons s'avère très intéressante et il n'est pas exclu qu'ils soient inclus dans une des scènes du spectacle.

Vendredi les trois spécialités sont parties chacune de leur côté pour un week end de recherche intensif à l'extérieur de la ville. Le groupe d'aérien s'est rendu à l'Isla negra, celui de théâtre à la Laguna verde et celui de buto au lago Rapel. Cette échappée a été l'occasion de poursuivre le travail dans un autre contexte et de renforcer les liens entre les membres des différentes tribus, avant de commencer lundi un nouveau chapitre de la création sous les chapiteaux.

entre frc et aspagnol

Los ensayos de las distintas escenas del espectáculo se perfeccionan mientras el entrenamiento sigue. Después de haber recibido el guión de « El çarbol de samaipata » la semana pasada, el lunes los alumnos reunidos en grupos de 5 han efectuado una búsqueda con respecto a la primera escena : El encuentro entre las distintas tribus. Junto a los diálogos se había pedido la incorporación de un dispositivo de tensión con un objeto. La especialidad de zancos sigue mejorando en virtuosidad técnica y también empezó esta semana el trabajo sobre el texto de esta tribu de pájaros humanos. Cada especialidad se concentra sobre la creación de un pedazo de escena, lo que implica un trabajo largo y detallado.

El Miércoles por primera vez desde el incio de la creación, cada grupo presentó a los demás la primera escena trabajada durante la semana pasada. Se ha incluido a esta presentacion los trabajos de los grupos realizados acerca de los arboles: el bosque de los colgados y el canelo ocupado para crear el totem « rewe » de los mapuches. Los grupos de teatro y de buto fueron acompañados por la magnífica musica del grupo Materia Prima, quienes estarán, junto a Mónica de Pablo, a cargo de la música del espectáculo. Los sonidos guturales y ritmicos de la cantante Paulina Villacura (http://www.youtube.com/watch?v=mlkS-tjQgUM) que improvisaba su canto a la medida que leia los cuerpos, han proyectado a los participantes hacia el corazón del universo que están creando.

Las presentaciones de grupo han sido la oportunidad de observar las propuestas de cada equipo y de imaginar de qué manera las distintas escenas se podrian tejer entre ellas. Este momento fue conmovedor porque por primera vez desde el incio del proyecto se pudo realmente ver el comienzo de la concretización de esta aventura loca...

La compañia « Chicos de fuego » vino el día jueves a dar un taller de « danza perra »: zapatos con tacos para todos y como meta, liberar la sensualidad... Para algunos la experiencia de los tacos es semejante a la de los zancos! Este trabajo fue un momento de delirio colectivo en el medio de la semana. Peso del cuerpo en la punta de los pies, piernas estiradas como flechas, caderas sueltas... cada uno dejó fluir a la sensualidad que lleva denro. La corporalidad introducida por los tacos es de mucho interés y no se excluye que se introduzca en alguna de las escenas del espectáculo.

El Viernes las tres especialidades partieron cada una por su lado a un fin de semana de búsqueda intensiva fuera de la ciudad. El grupo de aéreo se fue para la Isla Negra, el de teatro para Laguna Verde, y el de buto para el lago Rapel. Esta fuga permitió seguir el trabajo en otro contexto y reforzar los lazos entre los miembros de las tribus.

El lunes comienza así un nuevo capitulo de esta creación trayendo a la carpa el mar y la montaña que hemos descubierto en estos viajes.

Posté par projetrap à 13:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2013

Fotos del Circo Teatro de las Artes Itinerantes mes de enero 2013

IMG_0041 (2)

Erika

Hija de Gregorio Samsa de Kafka

IMG_0088

IMG_0092

BITÁCORA DE VIAJE:

 

 

 

Qué tiene esta Tribu que no me deja partir ni detenerme?

 

Qué tiene esta mirada limpia, esa distancia cercana, el elevarse de los cuerpos y  las almas que me llaman cuando me alejo, cuando necesito descansar de tanto viaje, de venir caminando sin cesar por tanto tiempo?

 

Algo del aire que comparten, del polvo que les oscurece la planta de los pies, me llama a volver una y otra vez. Cruzar la ciudad, cuando el verano quema las aceras y entrecierra los párpados. ¿Será  porque el corazón les está  creciendo  sin notarlo en un canto común?

 

Aún no sé ponerle nombre a todos, aún nombro algunos por países. Pero  me buscan en los rincones de la casa, me iluminan los días, me asaltan tras el lente de la cámara, en los diarios,  se escurren en las sombras de la tarde, en las oficinas. Escucho su  latido, su  tierra ,  que repite   un susurro que Magdalena y yo sentimos en el pulso:  “ vuelve, vuelve, no te alejes, vuelve”.

 

 

 

Hoy , pasadas tres semanas, son  un sendero , un camino con corazón que  golpea mis entrañas “ vuelve, vuelve, no te alejes, vuelve” escucho  entre los árboles, en el agua del jardín , en la madrugada, que no me deja dormir, en el abrazo de Pamela que me pide seguir.

 

 Volver es tocar la tierra junto a ellos  con las manos, las espaldas, las alas de los pies. Reír con todo el cuerpo.

 

Volver es cruzar  juntos el desierto del Paseo Ahumada, tras el holocausto de las bombas de Hiroshima y Nagasaki, la última  Danza Butoh , desde  su poesía primigenia que camina hacia la oscuridad.

 

Volver es convertirse en estatuas vivas, manejadas por Simón con maestría. Es querer cabalgar el aire  entre  las telas y el Trapecio. Soñar con  subir a los zancos que construyó Aitor en un abrazo entretejido  entre cuarenta    pulsando a la vez.

 

 Volver es querer que el tiempo se detenga y no mate a la madre  de Erika con un disparo definitivo de luz.

 

Los añoro. Mi cuerpo tiembla golpeado, aturdido después de  que todos esos  cuerpos rodaron sobre mi espalda, después de convertirme en un trompo comandado por Liezbeht Paris,  Mimo, Holandesa, alta de alma,  de la cabeza a los pies,  alumna de Marcel Marceau .

 

 Después de la risa compartida, Intento adaptarme cada vez que el dolor  se calma.  Me  alcanza el asombro  al saltar a la pantomima de crear, desde la nada, un laberinto hecho de manos aprisionando el aire, mientras Liebzbeth intenta dejar registrado en nuestros cuerpos cuatro años de estudio, en cuatro horas.  Este es un día cualquiera  en la Alquimia Poética de un  Circo Teatro chileno, alemán, español, ecuatoriano, colombiano, argentino y francés.

 

                                                                                  Mónica de Pablo

 

 

 

 

 

Posté par projetrap à 23:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Video primer mes Circo de las Artes Itinerantes en Chile 2013

 

Acompañanos. Somos una Tribu de actores de Circo Teatro de las Artes Itinerantes. Venimos de todo Chile, Francia, Alemania, España, Ecuador, Colombia y Argentina. 

En este video  puedes ver un resúmen de nuestro viaje de este primer mes en Chile. 

http://www.youtube.com/watch?v=aXVk7FjQmFY

Esperamos tus comentarios.  

Posté par projetrap à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,